Le Chat

Publié le par zest-d-art-rogance

Le Chat

Tes yeux perçants brillent dans la nuit,

Et tu te glisses partout, sans bruit,

Du moment que tes moustaches passent.

 

Tu aimes te frotter contre mes jambes

De sorte qu'il faille que l'on t'enjambes

Afin que je ne tombe et ne me blesse.

 

Tu aimes te prélasser devant le feu

Où tu rêvasses aussi longtemps que tu peux

Avant que quelque chose ne te chasse.

 

Finalement, tu aimes les soins et le confort

Qui te font ronronner et miauler lorsque tu sors

De ton sommeil silencieux et paisible.

 

(par Annabelle)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article