Sans Titre

Publié le par zest-d-art-rogance

Texte proposé au concours "Poésie en Liberté" 2013 :

 

Sans Titre

Mon âme fuit laissant ma chair toute engourdie

Mes rêves s'enfuient au gré de l'eau du ruisseau

Cette eau fraîche grouille, frémit, demeure infinie

Mais ils restent lointains et me viennent en écho

 

Mes rêves s'enfuient au gré de l'eau du ruisseau

Plus rien autour de moi qu'une étendue fleurie

Mais ils restent lointains et me viennent en écho

Mes souvenirs tournoient me laissant étourdie

 

Plus rien autour de moi qu'une étendue fleurie

Une étrange douceur pénètre dans mes os

Mes souvenirs tournoient me laissant étourdie

Plus aucune chaleur ne ressort de ma peau

 

Une étrange douceur pénètre dans mes os

Au fil du temps se perds le courant de ma vie

Plus aucune chaleur ne ressort de ma peau

Alors que la vallée s'est un peu obscurcie

 

Au fil du temps se perds le courant de ma vie

Qu'une vive brise décharge d'un fardeau :

Alors que la vallée s'est un peu obscurcie

Tourment de mon destin, affligé de fléaux

 

Qu'une vive brise décharge d'un fardeau :

Cette vie, si meurtrie, que m'a quittée l'envie

Tourment de mon destin, affligé de fléaux

Mon âme fuit laissant ma chair toute engourdie

 

 

(par Annabelle)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article